La toile alimentaire a pour objectif d’offrir une vision globale, dynamique et territorialisée du système économique alimentaire local.

Elle développe une approche systémique identifiant :

  • les acteurs (producteurs, transformateurs, transporteurs, distributeurs et consommateurs) jouant un rôle dans la dynamique alimentaire locale ;

  • les relations / les flux existants entre eux.

    C’est une base de connaissance commune et partagée sur un périmètre défini (ici le territoire de l’agglomération du Havre et son environnement).

    Optimiser le système alimentaire local et soutenir la mise en place de projets concrets

    La toile alimentaire est à la fois :

  • un outil de connaissance territoriale permettant à la collectivité d’appréhender la chaine d’acteurs de l’alimentation (du producteur, à l’industriel ou au restaurateur en passant par le distributeur) présents sur leur territoire et leurs éventuelles interactions ;

  • un outil d’analyse permettant à la collectivité d’identifier les productions agricoles sur le territoire et les besoins alimentaires locaux, afin d’envisager leur mise en relation et d’appréhender le domaine alimentaire dans tout son écosystème (identification des acteurs en présence et potentiels, recherche de synergies et de mutualisations logistiques) ;

  • un outil de prospective permettant à la collectivité d’identifier les pistes d’actions à mettre en œuvre pour répondre au mieux aux besoins et objectifs du projet alimentaire local.

    La toile alimentaire permettra à LHSM et à ses partenaires de :

  • proposer des optimisations du système alimentaire local ;

  • faire émerger de nouvelles opportunités économiques,

  • accompagner les acteurs locaux, publics ou privés, dans leurs initiatives ;

  • soutenir la mise en place de projets concrets sur le territoire.

    Une cartographie interactive du système alimentaire

    L’outil prend la forme d’un portail web uniquement ouvert aux partenaires du projet.

    Ce portail offre aux partenaires la possibilité de saisir, de visualiser et d’interroger l’information contenue dans la base de données :

  • géolocalisation des acteurs (et les productions) ;

  • informations sur :

  • leurs activités (quantités produites, transformées, consommées, les déchets générés etc. ...)

  • la nature des flux avec les autres acteurs (type de produits achetés, type de prestations, quantités…).

    Objectif : construire et structurer une base de données des liens agriculture - production / logistique - distribution / alimentation – consommation.

    Les données saisies sont visualisables sous la forme de tableaux de données, de schémas de flux ou de cartographie dynamique localisant les acteurs et traçant les relations qu’ils entretiennent avec d’autres acteurs.

    Un outil développé conjointement par LHSM et l’AURH

    La toile alimentaire s’appuie sur l’expertise de l’AURH dans le domaine de l'élaboration et de la structuration de systèmes d'information complexes et plus spécifiquement en systèmes d'information géographique (SIG).

    L’AURH, accompagnée du prestataire informatique Initio, a lancé en 2014 la toile industrielle®, outil offrant une vision territoriale et schématique des relations entre les entreprises du territoire et avec les marchés nationaux et internationaux auxquels elles sont connectées. Cette dernière s'est inspirée de la démarche initiée et développée par l'agence d'urbanisme et de développement de la région Flandre-Dunkerque (AGUR) depuis plusieurs années.

    L’inscription de la toile alimentaire dans le projet alimentaire territorial de LHSM

    Le territoire de LHSM est constitué d’une agglomération dense, d’une importante zone industrialo-portuaire et d’un vaste espace agricole riche et diversifié à ses portes.

    Malgré la proximité de ces différents secteurs qui offrent un grand nombre d’opportunités, l’économie agricole locale se trouve dans une situation fragile et la majorité des productions sont exportées hors du territoire. Pourtant les habitants sont de plus en plus soucieux de consommer des produits locaux, sains et de qualités.

    Afin de soutenir l’activité agricole local et de faciliter l’accès à ses productions à la population, LHSM s’est engagée dans la mise en œuvre d’un plan local pour l’agriculture (PLA) qui vise à soutenir une agriculture locale économiquement viable, pourvoyeuse d’emplois, préservant la qualité de l’environnement et assurant une partie de l’alimentation des villes en produits de qualité. Un des axes de travail de cette stratégie consiste en la mise en œuvre d’un projet alimentaire territorial.

    La notion de projet alimentaire territorial a été créée en 2014 par la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt. Elle vise à rapprocher les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les collectivités territoriales et les consommateurs et à développer l’agriculture sur les territoires et la qualité de l’alimentation.

    Depuis 2013, LHSM participe aux travaux du réseau national Terres en villes sur la gouvernance alimentaire des territoires et plus récemment au réseau national des projets alimentaires de territoire (RnPAT) du réseau rural français.

    Dans la continuité de leurs actions menées sur les thèmes de la santé et de l’agriculture, les élus de LHSM ont décidé de mettre en place un projet alimentaire territorial, dans lequel s’inscrit la toile alimentaire, qui vise à réunir les acteurs de la filière alimentaire et les experts locaux autour d’un projet pour :

  • permettre l’accès à une alimentation de qualité au bénéfice de la santé de tous les habitants ;

  • développer une économie alimentaire de proximité.

    Cette dynamique portée par la région havraise se fera également au bénéfice d’un territoire élargi à l’estuaire de Seine au regard notamment de l’économie agricole.

    Lien vers le document : Vers un Projet Alimentaire pour la région havraise.